Amarres !



Je ne sais plus quand je suis né,

Tout à l’heure, hier, avant-hier,

Il y a 1 heure, 10 heures ou plus !!!

Ma mémoire s’effiloche comme une vieille amarre,

Y a plus de lumière sur mon quai,

Y a plus de vents dans mes voiles !



J’avance sans hasards, le pas désespoir.

Je croise le flou d’images hypocrites,

La vérité en naufragé volontaire.

Des mots au gout de rouille salée,

Du temps Sali par tant d’espoirs disparus.



Ma mémoire s’effiloche comme une vieille amarre,

Y a plus de lumière sur mon quai,

Y a plus de vents dans mes voiles !



Le noir tient, enfin sa victoire,

Abreuvé du pire, repu d’un désamour ordinaire.

Noyé, asphyxié de mirages et tempêtes,

Il n’est plus de voyages, mais une langueur trainée,

Comme un sac vide de vieilles promesses.



Ma mémoire s’effiloche comme une vieille amarre,

Y a plus de lumière sur mon quai,

Y a plus de vents dans mes voiles !



La cruauté s’insinue entre les lignes et les minutes

Terrassant en secret l’ultime pardon.

Chacun s’astreint de naitre pour lui,

Faisant de l’égoïsme plus qu’une vertu, un droit !

Je suis, donc, te comprendre…… pas mon problème !



Ma mémoire s’effiloche comme une vieille amarre,

Y a plus de lumière sur mon quai,

Y a plus de vents dans mes voiles !



Empli de colères, chargé de pensées en souffrances,

Nos égos errent de paravents en paravents,

Oubliant le courage, l’intelligence, la force en l’autre,

S’attachant à nos peurs, caressant notre orgueil,

Portant, ainsi, haut la bannière du mépris,

Sans être rassurer !



Ma mémoire s’effiloche comme une vieille amarre,

Y a plus de lumière sur mon quai,

Y a plus de vents dans mes voiles !



Je m’enferme en silence, en pensées muettes,

Ce n’est que temporaire, à moins que….

Le temps est différent en toute sérénité,

Comme on oses tendre la main à l’inconnu

Ou donner un crayon à la misère humaine !



Ma mémoire s’effiloche comme une vieille amarre,

Y a plus de lumière sur mon quai,

Y a plus de vents dans mes voiles !



Philippe De Frémontpré

( Au delà de l’innocence )