Renouveau !



Ils ont été dedans mon cœur,

En sommeil au delà de mes peurs,

Un après midi d’été,

La moisson n’est pas rentrée !

Bien loin des terres connues,



Sans vivres et à moitié nu !

Ils ont été dedans mon cœur,

Laissant le monde à ses frayeurs

S’éloigne au bout de ce couloir

En un flottement de mouchoir,

Mes craintes, ma colère fourbue.



Ils ont été dedans mon cœur,

Pour que cesse ma douleur.

S’ils savaient son insignifiante importance,

Bien des pleurs d’autres existences,

Envahissent mon être, avant ce noir angoissant.



Ils ont été dedans mon cœur,

Sans compter le temps et les heures.

Je sens en mon corps plus que l’épuisement,

Ce besoin de l’autre plus qu’humainement ,

Pour inspirer, à plein poumons le présent !



Il n’est d’autre abri que la paix intérieure,

Pour éclairer ces chemins où l’on croise la vie !



Philippe De Frémontpré