Archives pour février, 2016

Simple !

regarder-horizon-708132

 

Au contraire, leur simplicité ( que je laisse volontairement au singulier) les rend humains, bienveillants et vrais !

Un passant inconnu vous dit : « le ciel est bleu ! Puis, s’évanouit dans la foule.

Avec étonnement, vous levez la tète et , effectivement, le ciel est bleu !

Vous souriez, devant cette vérité et une bouffée de joie vous envahit ! Vous avez, alors, une véritable gratitude envers cette ombre , déjà, si loin ! Pour la journée, peut-être, votre regarde, votre sourire seront différent…….bleu comme le ciel !

Il y a là, la simplicité d’un geste juste, réfléchi, pour n’être qu’un millième de millième de seconde de bonheur , mais se multipliant au travers des uns et des autres ! Il y a là, le reflet d’une bienveillance pure , elle est la Réponse !

La simplicité ne résulte pas d’une définition d’école ou grammaticale ! Elle est ce souffle, que certains trouvent naïfs, d’autres étrange, elle est ce souffle nourrissant notre vraie nature !

Que le bonheur vous guide !

Apprentis !

12313725_859292434183425_8217803446094327005_nNous sommes tous des apprentis, il est de cela une des premières acceptations que nous devons avoir envers nous mêmes ! Cela ne nous rabaisse pas, non ! Cela nous grandit !

Cela nous grandit, dans la mesure, où les premiers pas sur notre chemin soient humbles et sincères. Ces deux mots, humilité, sincérité sont les plus beaux, les plus forts , de notre langue. Oh ! certains diront :  » humilité c’est une sorte de pitié d’asservissement », ils se trompent ! L’humilité ne peut être et doit être que cette vertu d’observer, de réfléchir, d’apprendre la vraie natures des êtres en toute impartialité et pour cela, la sincérité est notre bâton de marche. Elle est, cet équilibre , qui nous ouvre les yeux et nous empêche de tomber !

Elias a cette phrase : L’humble peut marcher sur un fil au dessus du vide, sans crainte, car à chaque pas il apprend à poser le suivant !

Que le bonheur vous guide

Liberté

12670409_1533878086941448_1590334365009361787_nNotre liberté !! Voilà un mots qui se pare de définitions souvent colériques, témoignant d’égos virulents et parfois haineux !
Il est des lectures, des propos argumentés, où la liberté ne concerne que l’individu ! D’autres, ou le pluriel s’impose en un découpage savant, morcelant avec vigueur et non sans intérêts, l’indivisible ! Comme, il est curieux d’être si petit devant un des mots le plus beau de notre langue ?

Elias, me demanda, un matin :  » quel est la première lettre de liberté ? »
Avec assurance et certitude, je lui répondis :  » Enfin! un  » L » c’est évident !

En es tu sûr ?
N’est ce pas un « A » comme attentif à l’autre ?
Ou un  » B » comme bon sens ? Ou alors un  » R » comme responsabilité ?

Ne devrions-nous pas bien choisir la première de ce mot si important, avant de nous enflammer pour des causes bien souvent futiles et éphémères ?

Que le bonheur vous guide !

Haut de Page