De toutes les libertés, une seule est fondamentale,

Elle conditionne l’existence de toute autre liberté.


La liberté intérieure.

Nulle compassion sans cela !

Nulle force d’âme, nul amour , nulle sagesse !

Dans une conscience apaisée,

Le monde s’aborde, différemment.

Les louanges sont pour ce qui est accompli,

Pour l’autre et à cause de l’autre,

Et non pour flatter l’égo.

Les critiques fondées perçoivent

Les erreurs à modifier.

N’est il pas plus épanouissant,

De s’inquiéter de ce que je fais,

Plutôt que de ce que je suis ?

Le bonheur est à ce prix !

Comprendre l’acte bon,

Cet acte qui donne un sens,

Cet acte qui offre à notre réalité

L’adéquation avec soi,

Conduisant à la plénitude.

Donner à chaque instant,

La même valeur.

Il y a dans un rêve,

Comme dans un pas,

Autant à comprendre,

Autant à apprendre,

Autant à accomplir.

S’employer à exploiter les richesses

De la seconde qui vient,

Sans prétendre que le temps nous est acquis

Et que le tout sera pour demain.

Le contraire est une erreur !

La paix intérieure , n’est pas un accumulation,

D’émotions plaisantes ou de désirs,

Mais, humblement, faire le choix de l’autre

Dans les actes et dans l’esprit .

Vincent