Peut être pas comme il faut.


Elle me dit, enlace moi,

Fait de ton cœur un toit,

Un ciel plus bleu,

Juste pour nous deux !


J’apprivoise ces mots,

Peut être pas comme il faut,

Sans autre tourment,

Que de vivre l’instant !


Elle me dit, enlace moi,

Même, maladroit,

Pour ce premier baiser,

Trop vite donné !


J’apprivoise ces mots,

Peut être pas comme il faut,

Complice d’une tendresse

Qu’à toi seule, je confesse !


Elle me dit, enlace moi,

En bord de mer, dans un bois,

Personne ne verra,

La trace de nos pas !


J’apprivoise ces mots,

Peut être pas comme il faut,

A l’abri de la lune,

Ma seule fortune !


Elle me dit, enlace moi,

Nous ne sommes pas de bois,

Arpente mes désirs,

Mes plaisirs sans faillir !


J’apprivoise ces mots,

Peut être pas comme il faut,

J’ose, sans honte,

Sans rendre compte !


Vincent

http://lesyeuxclos.fr

Peinture de Bruneau Carcel