Si peu de toi ….

Il y a, si peu de toi, dans ce reflet,
Quelques couleurs, à court d’idées,
Un ou deux rêves,parfois.

Le regard plongé dans un hasard,
Osant, d’étranges certitudes,
Comme pour user les habitudes.

Il y a, si peu de toi, dans cet horizon,
Quelques paroles d’autres chansons,
Un ou deux rêves,parfois.

Ta main crispée sur une plume,
Où l’encre s’étale en invisible,
Comme pour dire, ce que tu ne sais pas !

Il y a, si peu de toi, dans ce vent froid,
Quelques souvenirs glacés,
Un ou deux rêves, parfois.

Tes minutes, sans patience, s’observent,
Cherchant à s’abreuver de quelques espoirs,
Comme pour feindre de vivre, de survivre.

Il y a, si peu de toi, et pourtant,
J’écoute tes mots à me crever le cœur,
Et dessine un ou deux rêves, parfois.

Quand je pense, quand je suis,
Tu es là et j’apprends,
Je comprends tes rêves à peindre ton sourire !

Il y a, si peu de toi….
Que, même si peu…..
Est un infini pour moi !

Vincent