Chanson à Marie-Lou .


Tressant une corde de haine,

Pour une parcelle vilaine,

D’un pouvoir ignorant,

La course, même, du vent !


Voyez, braves gens,

Les ravages de l’argent,

Payez moi d’un sourire

Je vous rendrai un soupir !


Oubliant les saisons,

De Pâques aux tisons,

Une ombre sans chaleur,

Maquille leurs peurs !


Voyez braves gens,

A Courir contre le temps…..

Laissez le sablier,

Doucement vous emmenez !


Vieillissant, un peu bancale,

Dans un décor triste, pale,

Ne servant plus à rien,

Les loups n’ont plus faim !


Voyez, braves gens,

La bête sans dents,

Accordez à ma chanson,

Un couplet, un horizon.


Je pense, soudain, à Marie-Lou,

A ce baiser dans le cou,

A sa main dans ma main,

A nos yeux vers demain…….


Voyez, braves gens,

Il y a mariage au printemps,

Sans autres invités

Que vous et le monde entier.


Je n’ai que peu de monnaie,

Quelques brindilles dans la cheminée,

Mais mon cœur est ardent,

Mon amour servant !


Vois tu, Marie-Lou,

Je suis riche, sans un sou,

Chaque jour, je dessine tes rires,

Pour le meilleur et jetant le pire !



Vincent