Vous voudrez bien me pardonner d’y joindre des extraits de poèmes qui ne sont pas de moi. Ils reflètent , mieux que je ne l’écris, les réalités.



Rencontre.


La rencontre avec soi doit, bien évidemment, être un engagement vers la paix intérieure, comme le cheminement d’un apprenti.


Quelle merveille de vivre,

Lucide et serein,

Dans une impartialité

Aussi vaste que le ciel

Shabkar


La paix intérieure est, dans un premier temps, l’observation de nos illusions, de nos égoïsmes, de nos émotions négatives, de nos souffrances. La deuxième étape est tout aussi importante, la recherche des remèdes à nos souffrances. C’est ici, que la considération de l’autre nourrira notre compassion envers nous mêmes et envers l’ensemble des êtres vivants.


Chérir autrui plus que soi-même, voilà,

Ce que L’esprit observant l’esprit, voilà

Ce que moi, le vagabond, je médite.

Ce que moi, le vagabond, je pratique.

Kodrakpa Sonam Gyattsen


Dans cette quête, la perception, puis l’abandon total de nos attachements est la découverte du véritable altruisme. La considération de l’autre en pensées et en actes est la clé du bonheur ultime, notre détermination à vaincre l’ignorance, La vraie Liberté !


Tous les bonheurs du monde viennent

De la recherche du bonheur d’autrui,

Toutes les souffrances du monde viennent

De la recherche de son propre bonheur !

Shantidéva


Nous avons tous, l’ambition du bonheur, mais celui-ci ne pourra être, sans ce combat contre l’ignorance, sans la paix de l’esprit, sans le véritable amour altruiste.


Que le bonheur vous guide


Philippe De Frémontpré