T’embrasser encore !



Quand le ciel disparaît,

En un rêve éclaté,

Quand la brise d’été,

En larmes noyées,

Quand le jour s’éteint

En de lourds chagrins,

Quand la nuit infinie,

En ce noir, sans oubli,

Quand, le silence s’installe,

En un souffle, en un râle,

Quand, se taisent les rimes,

En aveugles des hautes cimes,

Quand la plume trempée,

En une encre, vite séchée,

Quand, le vent ne parle plus,

En son murmure perdu,

Quand, la seconde passée,

En un temps blessé,

Quand se confond l’oubli,

En une vie enfuie,


C’est là, mon amour, mon aimée,

C’est là, ton visage dessinée,

Que je meurs,

J’ai froid, j’ai peur,

Je me maudis,

Je me meurtris,

De ne pas avoir ce pouvoir,

De ne pas avoir ce vouloir,

Pour te rejoindre au delà de la vie,

Pour franchir cet interdit…..


…Juste, pour t’embrasser encore !



Vincent