.13615395_10208181789679881_6666861040495903192_n

A la lecture de quelques pages griffonnées ……

 

Ce ne sont que des mots ! Une certaine étrangeté dans leurs sonorités, quelques arabesques légères, un chapelet de consonnes, de voyelles en une trame simple. L’alignement est saisissant, dessiné en lignes, en paragraphes, en chapitres comme autant de régiments en ordres de bataille. Il y a dans cette apparence, l’atout de l’imprévu, du surprenant, du magique ! Un monde peint de  songes, d’espoirs, de fantasmes, de joies et de souffrances, comme un besoin d’autre chose! Un ailleurs, le temps d’une lecture, où une douce folie s’adresse à nous, et chuchote : «  Ose ! Ose,  être est cette addition !»

Ces premières lignes,  un décor banal, de sons, déjà entendues. . Peu importe ! Soudain, un ton, une résonnance et l’on ferme, la porte derrière soi, doucement sans bruits ! On respire plus vite, mais sans hâte et l’on part ! S’appropriant les mots d’un autre, ils se font, parfois, souffrances, aux risques de s’y noyer. Addition d’imaginaires infinis, de craintes enfouies, de convictions anéanties, d’aspirations en devenir, de bienveillance universelle. Toutes ces émotions, que l’on voudrait furtives, mais………………. (À vous la suite !!!)