Bonjour,
 
Nos chemins nous amènent à cette confrontation fortuite ou volontaire avec la souffrance. L’incompréhension est bien souvent la première des émotions, traduite dans ce « pourquoi moi ? »
 
La qualité de notre réponse détermine notre compassion, notre volonté a être meilleur ! Cette réponse ne peut être une justification, une défense,une riposte ou une soumission mais une compréhension juste , impartiale apportant non seulement un remède mais une paix aussi forte, aussi puissance que l’amour !
 
L’amour est un cercle parfait,quand il est en dehors de tous attachements, quand il ose l’infini, quand il naît de l’esprit juste, me dit Elias . Observe ces trois mots : Cause, Chagrin, Conséquences ! Entre en eux , apprend les, comprend les ! Oppose leur ton discernement, ta méditation comme tu offrirai une fleur à ton ennemi ! Nous sommes l’origine de la souffrance ou du bonheur, il est en nos choix, à la fois la seule cause et le seul remède ! Soit vigilant sur ta route et quelque soit l’âpreté du sentier choisit toujours l’amour !
 
Que le bonheur vous guide !