Les mouvements de l’esprit !

Waouh ! Voilà bien quelque chose qui nous semble étrange, voir ironiquement impossible . Pourtant, qu’est ce qu’une pensée, si ce n’est un mouvement !? En nos esprits, des regards, des idées,une conception des êtres et des choses sont et nous mettent en mouvements. Ils apparaissent et disparaissent au gré de nos égoïsmes, de nos bienveillances comme autant de questionnements échappant à nos observations.

Faut il être immobile pour que la pensée juste, la compréhension juste nous envahissent ? A l’évidence , non !

Apprendre à ralentir le pas, à écouter le profond du profond de nous-même, à désarmer nos discours, à oser l’Attention !

Oui ! Une Attention qui ose le mouvement vers l’autre, une Attention qui ose qualifier nos défauts, une Attention humble, impartiale s’enrichissant de nos erreurs, de nos petites joies !

Prêter attention à l’attention ! Il y a en cette vigilance, l’apprentissage quotidien de nous memes ! C’est comme peindre un tableau avec des couleurs inventées mais pures, dessiner un cœur qui est aussi le notre, conduire entre plein et délié les mots vers la bienveillance, la joie ! L’attention est un assemblage de oui et de non, de peut etre et de sans doutes. Une addition des nos passés en un instant , déjà, évaporé ! C’est plus qu’une concentration, qu’une méditation profonde, j’oserai cette définition : concevoir, composer ,au travers de notre pratique, la liberté à l’autre, la liberté de l’autre, cette liberté infinie ciselée au fil de nos souffrances, de notre bienveillance, de notre compassion.