Adhérer à l’instant

Adhérer à l’instant ! J’aime ces mots. Ils ont en leurs sens, comme un détour essentiel, une page blanche à noircir, l’audace d’une autre chose !

Combien de fois , je me suis surpris à reprendre mon souffle, où plutôt à le poser en une étreinte douce et y retrouver forces et humilité ! Il suffit de peu, vous en conviendrez, pour recouvrer calme et sérénité. Une inspiration, une expiration et cet entre deux de paix, presque embarrassé de nous déranger ! Les yeux clos, je goûte avec respect cet armistice, ce bien être, cette quiétude.

En nos sociétés, tout se bouscule , s’invective, se hurle et souvent se disloque. Un sourire devient une haine, un mot une colère, un regard une incompréhension. L’instant est , alors aride, attisé par un feu qu’il ne peut maîtriser. Nous affichons le paradoxe de notre quête du bonheur et de notre voyeurisme de la souffrance quand celle-ci ne nous concerne pas ! Nous rêvons à tant d’extravagances que l’adhésion à l’instant nous semble inaccessible !

Pourquoi ne pas contempler cette seconde humblement, sans lui trouver quelque chose de trop ou de trop peu, juste la regarder sans craintes, sans a priori, en toute bienveillance.Nous y trouverons, soyez en persuadé, un peu de joie. Cette joie simple, authentique qui nous débarrasse, en un sourire, de nos obsessions, de nos regrets, de nos peurs ! Chaque instant est un moment unique de retrouvailles, où la joie s’invite pour chasser tous nos désespérances ! Pourquoi se perdre dans des attentes infinies où l’on ne sait plus ce que l’on espère, ce que l’on craint ? Nos insatisfactions accroissent notre fragilité et notre impatience laisse passer cet instant, cet essentiel !

Philippe De Frémontpré

( Au delà de l’innocence)