Paix intérieure !

De quelle façon, allons nous dessiner les arabesques de ces deux mots, comment allons-nous construire cet édifice de bien-être ?

Un certain nombre de penseurs ont leurs solutions, pouvant se résumer à : « laissez moi tranquille, dans mon coin et je serai en paix !  Ou occupez vous de vos oignons et je m’occupe des miens ! ». Solutions où l’égo à la place du Roi et l’autre, à peine, un strapontin ! On ne peut trouver l’apaisement sur un tel chemin !

Ne devons pas nous avoir une noble et juste ambition ? Celle d’entreprendre, de conduire notre apprentissage avec sagesse et patience, pour y trouver l’apaisement, la sérénité et au bout de la route,  la Paix.

La tache est simple, belle pour qui a la volonté, la vigilance d’oser ce laisser être ! La besogne est délicate. Il nous faut acquérir l’humilité, l’impartialité indispensable afin de garder la juste lucidité et savoir aller au delà du bien et du mal !

Nos émotions n’ont pas une seule teinte, elles n’ont pas cette unité que beaucoup leur prête ! A bien y regarder, nous y trouverions des demi-teintes, des différences de grains , des variétés de tons etc….Bien-sur, tout cela peut être insaisissable mais l’équilibre de nos choix, de nos pensées, de nos actes tient en ce discernement ! Savoir observer, identifier, différencier nos affolements, nos angoisses, nos passions, nos sentiments est un exercice vital pour définir avec clarté notre direction .Une colère peut être saine, si elle dénonce sans violence mais avec la force de la compassion une injustice ! Nous sommes, toutes et tous capables de cela ! Reconnaître, apprécier nos émotions, écarter le nocif et apprendre le juste doit être fait avec assiduité et discipline, il est en cela la seule manière pour qu’elle devienne naturelle !

Une fois, cela fait, l’harmonie déploie ses ailes, nous montrant avec grâce et bienveillance le chemin de notre paix intérieure !

Philippe De Frémontpré

( Au delà de l’innocence)