A l’age…….

A l’age, où le temps s’absente, devenant au fil des secondes un long soupir. A l’age, où l’on s’accroche à tant de choses que l’on ne pourra pas changer. A l’age, où bien des souvenirs s’embrument comme pour mieux nous laisser partir.

A cet age, que l’on nomme de sagesse pour ne pas dire d’ennuis. A cet age certain , où la main tremble où le corps s’oublie. Quand meurent les mots avant d’être écrits, quand les cris n’ont plus de larmes. Quand le silence s’impose, quand les murmures s’invitent. A cet age, où les regrets, les remords en petits tas envahissent une mémoire voilée. A cet age , où le chagrin compose les heures, où les rêves sanglotent, où la douleur se noie.

A cet age, où s’éloigne la saveur du dernier baiser, où les sourires n’osent plus. A cet age, où chaque pas est un défi et ne laisse plus de trace sur le sable. A cet age sordide, où en toute discrétion, on vous plaint d’y être arrivé. A cet age, où l’instant se résume à attendre , et attendre encore……

 

A cet age, meurt plus qu’une saison…….

 

 

Philippe De Frémontpré

( Au delà de l’innocence)