« Prendre la main ! »

Assis à mon bureau, je regarde cet écran blanc, lumineux, mais vide de mots.Il semble attendre des lignes, des strophes, des paragraphes bien alignés, peut être avec l’audace de ces doigts sur le clavier ou la tristesse de cette émotion si difficile à peindre avec des mots.

Quel est le but de cette écriture ? Au delà de ces pleins et déliés, qu’est ce que je cherche, véritablement ? Waouh ! Deux questions, non-évidentes , en leurs réponses !!!

J’ai posé ces mots, il y a quelques jours, pensant reprendre cette réflexion un peu plus tard, paradoxalement j’avais un peu de peine à mettre consonnes et voyelles en réponses à cela ! C’est au cours d’une méditation que l’évidence c’est fait jour ! Elle ne se traduit pas en mot ou plutôt elle les inventera ensuite . Elle m’apparut en un geste simple, plein de cette compassion pure, naïve dans sa beauté, puissante en sa sagesse !

« Prendre la main ! »

Prendre cette main pour apaiser, soulager, accompagner, construire, aimer ! En cette contenance humble, tant de peurs se dissipent, tant d’incompréhensions s’assèchent, tant de joies réchauffent ! L’émotion est pure, attentive comme la sensation unique d’absorber les peines, de transmettre le doux enchantement d’un véritable partage !

Philippe De Frémontpré

( Au delà de l’innocence)