Colère !

Ressentir ce moment où toutes résistances s’effondrent, où l’équilibre se rompt comme emporter par une vague trop grande, trop haute, trop forte, avoir conscience de l’instant mais perdre pieds quand même !

La colère ne se propose pas à la réflexion, elle nous bouscule, nous entraîne aux limites de la haine, fait naître de mauvaises pensées, nous incite à l’acte nocif ! Nous connaissons , toutes et tous, son cheminement, ces petites raisons qui nous disculpent, ces regrets qui nous font si mal ! La colère disperse la souffrance comme le paysan sème le blé, mais sur ces terres arides rien ne pousse ! Nous caressons l’espoir d’un oasis de raisons, de prétextes justifiant cet excès, cette folie, mais là encore rien, si ce n’est quelques plaisirs bien vite évaporés !

Le bonheur nous est commun, ancré en notre profond du profond, nous le savons ! La recette est si simple : Observer , apprendre , comprendre humblement, avec cette impartialité pure qui fait grandir la joie et mûrir la compassion ! Être utile pour soi, à cause de l’autre et pour l’autre !

Tout cela nous appartient , alors Osons !

Philippe De Frémontpré

( Méditations)