Blâmer

Posons-nous cette question, d’où nous vient ce besoin continuel, à la fois violent et humiliant de juger, de blâmer ? I

Il ne faut lire en ces lignes qu’une question qui va au delà des circonstances présentes et avenir ! Oui, juste une question à laquelle il y aura milles réponses, allant du manque de confiance en soi, à cette aliénation à être LE meilleure, à cette dépendance à la désapprobation,à cette addiction à la condamnation ! Mais notre réponse, notre réponse en notre intime, en notre profond du profond n’est elle pas, que nous n’avons su où voulu voir ce qui est vrai , non pas dans une agitation que nous croyons bienfaisante, mais dans un présent posé, dans cet instant ou nous nous accueillons tel que nous sommes.

Être une meilleure personne, c’est avoir cette liberté d’échouer, afin d’éviter d’être incapable d’aimer ! Étonnant non !? Ce n’est pas moi qui le dit, mais notre quotidien, cette expérience muette que l’on néglige parce que silencieuse et que l’on ne sait pas ou plus écouter !

Philippe De Frémontpré

( Méditations)