Un monde juste

Une étoile, fut elle la plus scintillante, ne fait pas la voute céleste. Un grain de sable, fut il le plus rond, le plus poli par les flots, ne fait pas une plage. Une fleur, fut elle aux multiples couleurs, ne fait pas une prairie. Un sage, fut il des plus érudits, ne fait pas l’humanité !

L’équilibre , le juste et noble équilibre se nourrit de nos différences. Comme les étoiles additionnent leurs clartés pour dessiner nos voyages, comme ces gros rochers roulant jusqu’à la mer pour devenir le compagnon de nos douces paresses, comme ces grappes de jaune, de bleu ou de rouge se mariant au tapis vert en une belle saison, il ne peut y avoir d’humanité sans l’autre ! Quel que soit l’angle, quel que soit la facette, l’autre reste la seule cause à défendre .

Être vrai , au plus profond du profond de nous mêmes, se résume à cela : L’autre est la seule cause à défendre .

Osons cette noble observation, osons cette noble réflexion, osons l’acte juste pour un monde juste , rien de plus, rien de moins !

Philippe De Frémontpré

( Méditations )