à VB, à son inestimable courage !

La discussion.

Il y a peu, dans un dialogue écrit, mon interlocuteur fit allusion à «  ma peur ». En ce domaine, je ne sais pas grand chose, j’observe et j’apprends ! Chaque jour, mon pas se pose sur le chemin avec la bienveillance, la curiosité de l’apprenti, mais aussi avec cette crainte de trébucher.

Chaque pas, chaque mot, chaque acte ne sont que des propositions soumises à l’observation , à la réflexion de l’esprit et par là même à la discussion. De cette démarche, il arrive , parfois que l’émotion franchisse la frontière invisible menant à une souffrance étrangère.La peur ou plutôt les peurs peuvent, alors s’installer en moi comme en chacun d’entre nous ! La vigilance, l’attention sont , alors, les merveilleux outils indispensables pour Être , soi même et non cette souffrance !

La peur n’est elle pas le meilleur des apprentissage, quand elle nous propose, à ses dépens, la noble compassion ?

Philippe De Frémontpré