Bonjour à toutes et à tous,

«  Connaitre son ignorance est la meilleur part de la connaissance. » proverbe zen

N’avons nous pas eu sur le chemin de nos vies, cette tentation du «  je- j’ai  , je sais tout et j’ai tout fait !» ? Il m’est arrivé, il nous est arrivé d’affirmer ,sans avoir l’expérience humble, de ce que nous préconisons, sans avoir l’entièreté des circonstances, des causes et conséquences de ce que nous dessinons, sans l’attention utile et vigilante à l’autre . Il faut le reconnaitre, nos convictions, ce besoin irraisonné et égoïste de l’affirmation de soi déséquilibre nos pensées, nos mots, nos actes.

Mon ami Elias a ces mots «  Il faut oser l’ignorance ! » Quelques mots, comme la main posée sur la poignée de la porte ouvrant à tous les possibles. Quelle joie de pénétrer là où l’on observe sans a priori, où l’on réfléchit sans hâte, où l’on apprend avec attention et vigilance, où l’on comprend l’utilité de l’équilibre en toutes choses.

Quelle beauté dans l’audace de l’apprenti qui ose et apprend, qui se trompe mais réfléchit, qui partage et s’enrichit !

Philippe De Frémontpré