Ceci est une réflexion!

Qui n’est peut -être pas une réflexion, c’est pourquoi je l’appelle réflexion  et non une vérité !

 

« Il est plus difficile d’être un homme honnête, huit jours qu’un héro un quart d’heure ! »

Jules Renard

Assis au bord du chemin, nous regardons, écoutons , à droite , à gauche, d’autres réalités apparaitre et disparaitre. Nous les observons ,avec curiosité, car tout est expérience.Le silence,alors, est un allié précieux, laissant la réflexion se poser, s’exposer à la « météo » capricieuse de notre esprit.

Nos états d’âmes ont, vous l’avouerez, une perméabilité extraordinaire, si nous ne prenons pas garde, de chasser les nuages noirs, les illusions, les fausses promesses, c’est un étrange soleil que nous percevrons.

Nous avons, toutes et tous, en nous l’honnêteté, la sincérité, l’impartialité, non pas seulement de la réflexion, mais de la compréhension, cet instant essentiel, unique précédant l’acte juste . Cette démarche, nous le savons, toutes et tous, se renouvelle à l’infini.

Nous ne sommes pas des « supermans », il nous arrive de nous tromper et même de nous leurrer ! Consciemment ou inconsciemment, notre esprit négocie avec notre égo et tant d’autres éléments extérieurs voir perturbateurs . Nos désirs, nos peurs, nos souffrances, nos croyances spirituelles , intellectuelles se mêlent à la danse comme pour mieux brouiller les cartes. La tentation est grande, en cet instant, de parer au plus presser pour apaiser temporairement nos craintes, de voir dans le rougeoyant de la haine un horizon parfait ou de manquer , tout simplement,de courage pour se voir tel que nous sommes !

Croyant «  avoir la paix », nous optons pour le «  prêt à penser » qui nous dédouane du juste équilibre, de la compassion inconditionnelle, nous engageant, par là même, sur le rond point de nos souffrances !

Philippe De Frémontpré