Respirer, accepter ce défi d’un jour nouveau, essayer sans relâche ,à chaque minute , d’être meilleur. J’ai cette image , en tête, prendre le chemin en évitant ce qui nous ferait trébucher, ôter les pierres de la route pour que la course l’autre soit plus aisée !

Chaque matin, nous nous réveillons vivant. Cela est dans une normalité et nous n’y prêtons , bien souvent aucune attention. Pourtant, avons nous pris le temps d’observer cela , d’y voir ce qu’il y a de merveilleux, de joyeux ?

Nous sommes des apprentis, n’est ce pas une réalité , qui pourrait s’aventurer à dire «  je sais tout !j’ai tout compris ! » ? La connaissance n’est pas connaissance ! C’est pour cela que je l’appelle connaissance. Elle n’a de sens que par son renouvellement permanent, son non – attachement à telle ou telle « vérité ».

L’ignorant affirme avec a priori, le sage doute, réfléchit , apprend , osant l’équilibre en tout et pour tout. Il est ici et maintenant !

Chaque matin, ne devons nous pas laisser le jour d’hier à ce qu’il est et avoir l’ambition du jour nouveau ? La troisième noble vérité nous enseigne la possibilité de la cessation de la souffrance puisqu’elle nait de causes et de conditions et certaines, comme cela est écrit, sont de nos responsabilités, reconnaitre cela c’est se donner le pouvoir d’agir , pour faire reculer la souffrance. Alors chaque matin , regardons la Vie avec bonheur , avec joie et prenons le chemin de la compassion ,de l’altruisme véritable , hors la haine, hors la vanité !

Philippe De Frémontpré