Trésor de pirates

Les mots sont les miroirs de nos émotions, les complices de nos rêves, de nos désirs, de nos peurs. Ils envahissent nos pensées et brouillent nos plumes. Que de taches, ces fameux « pâtés, de ratures, de griffonnages, de chiffonnages n’avons nous pas fait. Les mots se déforment, s’étirent et même cassent , mais ils savent, aussi, embellir un sourire, offrir une rose, apprendre le temps !

Écrire, quelque part, c’est expérimenter. Je veux dire par là, appréhender chaque lettre, chaque syllabe pour qu’elle soit au plus prés de cet intime que nous redoutons, parfois, mais que nous chérissons, souvent en secret . Que ce soit en l’imaginaire où en la réalité, nous apportons entre les virgules, les bribes de nos excès, les copeaux des nos erreurs, les saveurs de nos joies , les couleurs de nos petits bonheurs en confidences.. Une sacrée addition n’est ce pas !?

Écrire,, poser les mots sur le papier c’est un trésor de pirates, nous cherchons cette croix sur la carte, nous chapardons, nous montons à l’abordage , faisons du sur place par manque de vent. Sur les mers de nos dictionnaires nos esprits affrontent les tempêtes, les froids du Grand Nord et les chaleurs des Tropiques. Naviguer, naviguer encore remplir les cales de belles phrases aux parfums sucrés, de paragraphes scintillants comme une émeraude, de chapitres brillants comme mille pièces d’or. Il n’est nul question de talent, mais juste de mots alignés qui osent une histoire et s’adonnent au plaisir d’Être !

Philippe De Frémontpré