Musique de film – Sur La Route De Madison



Jusqu’à plus encre !



On a tous, dans le cœur,
Au delà de la raison,
Un visage , un prénom,
Que l’on en peut oublier.


Comment vivre avec ce souvenir?
Ne pouvant être,
Et ne sera jamais,
Que là , sur le papier,
Comme un rêve avorté !


Écrire,
Jusqu’à plus encre !
Ces mots si doux, si tendres,
Que tu ne diras pas !
Et que j’écris , tout bas !


Écrire,
Griffonner, ce bonheur,
Pendant quelques heures,
Comme le temps à suspendre,
Sans rien attendre.


Les mots s’assemblent en une vague ,
Je prends la barre,
Guidant ma plume,
Affrontant  l’écume,
D’une phrase oubliée,
Là , sur le papier !


Je ne peux prétendre,à cette caresse
Océan de tendresse,
Du tout premier baiser,
Timide, maladroit,
Trop vite donné,
Me faisant, pour instant,
Roi !


Entre pleins et déliés,
De ces mots ordinaires,
Trouvés dans un dictionnaire
N’en déplaise à Dieu
A cette ordre morale imbécile
Couché,aux bords de tes yeux,
Je rêves bleu,
Je rêves deux !


Dessinant à chaque lettre,
Les courbes de ton corps
L’abime de ton sourire.


Pourtant,il me faut chaque soir,
A mon grand désespoir,
Te laisser partir !
T’évanouir !
Retrouver ma vie réalité,
Ma vie, banalité !


Mes yeux s’embrument,
Ma bouche pleure,
Ces mots d’amour,
Pour que finisse le jour,
Et que par l’écriture,
Je soigne cette blessure,
Cette souffrance,
Qu’est ton absence !


Et écrire !
Écrire, encore ! !