«  Il y a, en l’aisance, l’odeur acre de la lâcheté. Il y a, en la connaissance l’essentielle humilité! »


«  Les sons en querelles bruyantes engendrent confusion et déchirement. Il y a dans le silence, peut être une réponse et probablement une part d’essentiel ! »


«  Je ne pourrai survivre, à l’idée de ne plus penser, à ne plus oser une question ! »


« Les rêves ont leurs réalités, leurs vérités, ils sont le reflet de nos consciences en ce qu’elles ont de magnifiques, mais aussi de nos fautes. »


« Il faut apprendre en un silence juste, comment naît une parole juste »


«  Je ne redoute aucun voyage, il me plait de croire que l’un terminé, un autre commence! »


« Le présent n’a pas de passé ! Hélas, le passé a des souvenirs ! L’un croise l’autre est l’avenir s’endort. »


« La solitude a cette vertu, unique, d’orienter son cœur vers l’essentiel ! »


« La Sagesse, c’est apprendre le temps ! »


« Les réponses n’ont de sens, que si l’éternité les écoute ! »

« C’est au plus haut d’une montagne, au bord d’un monde éclaté que m’apparue l’éternité. Humblement, je lui dis : Prend moi dans tes bras à jamais ! »


« Je croyais en ces mots, additionnés en ma mémoire, à ce savoir enfermé dans ma tour d’ivoire, mais la connaissance, donnant un sens à la vie, est ailleurs !
L’humilité d’apprendre pour donner en est le chemin !  »

Le corps, aussi impermanence que la brume printanière ; L’esprit, aussi immatériel que le ciel vide ; Les pensées, aussi évanescentes que la brise qui passe : À ces trois choses songe continûment.
Guialwa Godrakpa

Ils disent vouloir se libérer de la souffrance : Voyez plutôt comme ils courent à sa rencontre ! Tous pourtant aspirent au bonheur Mais, ignorant ce qui en est la cause, Ils le détruisent comme si c’était un ennemi.
Shantideva, Bodhicaryavatara